samedi 29 août 2009

Histoire ( suite) * L'enfant qui ne savait pas dessiner*


Bonjour chers visiteurs, 
Aujourd'hui la suite de l'histoire avec l'institutrice
dont on sait maintenant qu'elle s'appelle
Madame Couette. L'éléphant et le hamac 
n'ont pas encore montré le bout de leur trompe 
et tissus. Pourtant ils vont bientôt
rentrer en scène. 
Lisez plutôt...  
(Et pour ceux qui arrivent, le début 
se trouve juste
dans le message précédent). 



* Quelques instants plus tard, le père entre dans son bureau.  
- Bonjour, madame Chignon.   
- Bonjour monsieur mais c’est Couette mon nom.    
- Ah, pardonnez-moi madame. Alors, je vous écoute : qu’est-ce qui ne va pas avec mon garçon que j’aime encore plus que le saucisson ?
En attendant le mot de saucisson, Madame Couette écarquille les yeux et ouvre grand la bouche. Le saucisson est l’une de ses gourmandises préférées et le fait d’en entendre parler lui met l’eau à la bouche…. Mais comme c’est une maîtresse sérieuse et bien élevée, elle se ressaisit et commence à raconter :
- Voici. Chaque matin, les élèves font un dessin. Pour ce faire, je leur donne toujours une consigne, en leur proposant de partir d’un thème ou d’une histoire que je leur ai racontée. Mais depuis trois jours, Vincent déforme les consignes et il me rend des travaux qui me causent beaucoup d’ennuis. 
- Ah, ah ! s’exclame le père surpris mais alors qu’il s’apprête à prononcer un troisième « ah », la maîtresse reprend :    
- Ainsi, avant-hier, j’ai demandé aux élèves de dessiner un éléphant. Et bien, devinez ce qu’ils ont fait ?
- Ils ont cherché un modèle ? propose le père.
- Un modèle ? Quel modèle ? s’étonne la maîtresse. Nous n’avons pas de modèle d’éléphant dans la classe…à moins que vous ne suggériez que …
- Madame Tresse, permettez-moi de vous couper, dit le père. Je voulais dire qu’à leur place, j’aurais commencé par chercher dans mes souvenirs l’image d’un éléphant… * 
...


vendredi 28 août 2009

Chers visiteurs bonjour ! 

Voici, comme promis, le début de l'histoire 
avec un éléphant, une institutrice, 
et le fameux hamac. mais celui-ci
intervient un peu plus loin dans l'action, 
vous verrez, vous lirez.   
Titre provisoire :
( car trop long, n'est-ce pas ? ) 



Un éléphant dans le hamac  
ou l'enfant qui ne dessinait pas comme il faut


           * - Mais voyons, Vincent, qu’est-ce qui t’est passé par la tête ?
Ce matin, à l’école, madame Couette est très inquiète. Depuis trente ans qu’elle est         
institutrice, elle n’a jamais vu ça ! Voilà trois jours que Vincent, l’un de ses charmants
petits élèves, dessine n’importe quoi …
- Mon petit, ça ne peut plus continuer comme ça, rouspète à nouveau l’institutrice. Je vais appeler ton père !


           Aussitôt dit, aussitôt fait. Madame Couette se dirige dans son bureau, ferme la porte, ouvre la fenêtre et de sa voix la plus forte lance : - Monsieur père de Vincent, hou, hou !! Monsieur père de Vincent !! C’est la maîtresse, je voudrais vous parler !  (Vincent et son papa habitent dans une maison qui voisine l’école.). Mais n’obtenant pas de réponse, l’institutrice saisit dans un tiroir le carnet vert laitue dans lequel sont notés tous les numéros de téléphone de ses élèves, quand, brusquement, elle entend : « Je suis là, Madame ! Je me brosse, je me chausse et je viens !».... *

La suite très prochainement.

jeudi 27 août 2009

Bonjour, 

Voici aujourd'hui deux des personnages 
de la prochaine histoire....





Et un hamac, et oui, pourquoi ?
A quoi va-t-il servir ?

 
Je ne peux rien vous dire pour l'instant
si ce n'est que ce hamac jouera 
un rôle de première importance...
Alors à bientôt !







samedi 22 août 2009

Histoire * Photos de classe, photos de vaches *

Bonjour à vous ! 
Alors que les vacances s'achèvent 
pour beaucoup d'entre nous,

chez les vaches, c'est enfin la fin de l'année. 
Et oui, c'est comme ça 
et cela m'a inspiré une petite histoire. 

Bon, pour l'illustration, ce n'est pas terrible, 
j'en suis bien consciente. Mais je ne sais pas 
dessiner. Du tout, du tout.      

 *
C'est la fin de l'année
A l'école d
es vaches
Toutes
sont venues poser
Devant le photogr
aphe. 
 

Il y a la classe des chanteuses
Qui ont appris à beugler
D'une façon mélodieuse.

Elles chantent même en anglais !


 
Voici la classe des danseuses
Elles savent valser et swinguer

Souples, fines, agiles et graciesues
Elles sont très admirées !






  Là, c'est la classe des sérieuses
Elles ont appris à compter 
Sages et toujours joyeuses 
Elles sont très appréciées. 





Enfin, il y a les fières 
Qui savent les bonnes manières
Elles, elles pètent discrètement, 
Ne meuglent pas en mastiquant.